Techniques pour corriger l'éjaculation précoce

Image

by Tsonyadzi Gadiel 06 May 2020 0 commentaires 856 Vues

L’éjaculation précoce est l'impossibilité pour un homme de retenir son éjaculation suffisamment longtemps pour permettre à sa partenaire d'obtenir un orgasme. Selon des experts différentes raisons peuvent affecter les hommes de différentes façons. Parmi celles-ci, le stress et l'anxiété, une mauvaise alimentation. On  peut aussi éjaculer prématurément si on se laisse submerger par des sentiments sexuels et une vague extrême d'excitation sexuelle. Vaincre de façon permanente le problème d'éjaculation rapide, est d'une importance capitale pour la vie sexuelle et la survie du couple, car il peut être source de frustration voire même d'infidélité chez la femme. Que faire alors pour l’éviter ?

Ce phénomène n’est pas une maladie. Il est pourtant possible de régler définitivement l'éjaculation précoce, naturellement, en appliquant une série de techniques et de rééducation qui ont fait leurs preuves chez des milliers d'hommes.

Libérer l’esprit 

L’éjaculation précoce est bien souvent causée par la peur de ne pas être à la hauteur et de décevoir sa partenaire. C’est donc en grande partie un problème d’ordre psychologique. Quand on réalise que le volcan est sur le point d’entrer en irruption, focaliser l’esprit sur un élément qui ne possède pas de connotation sexuelle et qui n’est absolument pas attirant. Ce simple procédé mental peut faire des miracles.

Privilégier les  préliminaires

Si on sent qu’on ne va pas réussir à tenir la distance du fait de la trop grande excitation, on peut tout à fait conserver la tension sexuelle, en revenant aux préliminaires : jouer, caresser, embrasser. Cela permettra au sexe de se reposer, de faire littéralement redescendre la pression et au final de se sentir moins crispé.

 

Contrôler la respiration

Un peu à l’image des femmes enceintes lors de l’accouchement, le contrôle de la respiration peut s’avérer efficace pour retenir l’éjaculation. On peut se concentrer et calquer la respiration sur le rythme de la pénétration : expirer quand on va en profondeur et inspirer lors de la phase de retour du sexe. Si on parvient à appliquer cette méthode, on sentira l’envie d’éjaculer diminuer et on pourra par la suite reprendre un rythme de respiration qui correspond plus à l’activité en cours.

Changer de position

Si l’éjaculation est toute proche, ne pas hésiter pas à alterner les positions. Choisir en priorité celles où on se sent le plus à l’aise pour se retenir. Les experts recommandent la levrette bien plus excitante, une position qui consiste à laisser sa partenaire se positionner au-dessus.  Cela permettra de durer plus longtemps.

S’appuyer sur les sensations, et profiter des quelques secondes dont on bénéficie lors du changement de position pour souffler un peu et laisser reposer le sexe.

 Appliquer une forte pression sur le bout du gland

C’est une méthode peu conventionnelle qu’on propose ici, mais elle marche, alors pourquoi s’en priver ? Quand on sent que le moment fatidique approche, se retirer du corps de sa partenaire et appliquer une forte pression sur le bout du gland. Cela semble étrange, mais c’est très efficace.

Conserver cette ferme pression jusqu’à sentir la pression dans le pénis diminuer. Ne pas attendre trop longtemps avant d’utiliser ce procédé au risque de se retrouver avec une main qui colle et des draps mouchetés.

 

Exercice de Kegel : un travail sur la résistance

Pour renforcer les muscles du périnée, pratiquez l’exercice de Kegel qui résout les problèmes d’éjaculation précoce dans 40 % des cas. Contracter les muscles du pubis pendant 3 secondes (comme si on devait bloquer le flux d’urine), puis relâchez 6 ou 7 secondes. Faire cela chaque fois qu’on le peut, même au bureau. Exécuter ainsi une série de 20 et répéter toutes les heures. Contracter, relâcher, puis bloquer à nouveau. Exercice efficace : Moins de 4 à 8 semaines, on ressentira les premiers effets positifs.

                                                                                                                    Elom Akapko

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Gongoli : la plante qui booste l’orgasme féminin

19 Oct 2020

Le Gongoli stimule le désir, la frigidité, remédie à la sécheresse vaginale. Il aide à lubrifier naturellement le vagin pendant le rapport sexuel et donne une bonne odeur aux sécrétions vaginales.

Etendre la couverture vaccinale contre la Covid-19 au Togo

19 Apr 2021

Actuellement, la vaccination continue avec des équipes mobiles. Avec tous ces sites de vaccination, nous avons fait le point pour...

Hausse inquiétante des cas de Covid-19 au Togo

19 Apr 2021

Environ 160.000 Togolais ont déjà reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Néanmoins, les chiffres de la pandémie repartent à la hausse depuis quelques semaines.

TAGS

,