Mis à échelle avec l’ATBEF du dépistage des lésions précancéreuses du col de l'utérus au Togo

Image

by Sani David 04 Aug 2020 0 commentaires 518 Vues

Mis en œuvre de mars 2017 à mars 2019, le projet de dépistage et de prise en charge des lésions précancéreuses du col de l'utérus au Togo sera mis à échelle à partir de cette année 2020. Exécuté par l’ATBEF avec le financement du gouvernement japonais à travers la Fédération Internationale pour la Planification Familiale (IPPF), ledit projet connaîtra sa deuxième phase après des résultats significatifs atteints lors de la phase I. Les activités de cette nouvelle phase ont été présentées aux différents partenaires et parties prenantes lors d’une cérémonie de lancement qui s’est déroulée à l’hôtel Ahoefa de Lomé, le jeudi 30 juillet 2020.

 

Le nouveau projet de l’Association Togolaise pour le Bien-être Familial (ATBEF) fait suite à la réalisation réussie d’un projet antérieur similaire intitulé « intégration du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses dans l'ensemble des services offerts aux femmes séropositif au Togo ».  Le présent projet à l’instar du précédent a bénéficié du financement du gouvernement japonais. Il vise à renforcer l'initiative de dépistage et de gestion du cancer du col de l'utérus au niveau de la communauté, en intensifiant la prestation de service grâce à l'augmentation des points de service avec de nouvelles méthodes et approches.  D’une valeur de 70 millions de FCFA, cette phase II sera mise en œuvre en partenariat avec le ministère de la santé et de l'hygiène publique dans toutes les régions sanitaires du pays pour deux (2) ans (juillet 2020-Juin 2022). 

Comme interventions, ce projet permettra de sensibiliser 50. 000 femmes sur le cancer du col de l'utérus et à sa prévention ; fournir des services de dépistage et de prévention du cancer du col de l'utérus à 15. 000 femmes ; former 15 soignants au diagnostic et aux soins du cancer de col. En termes d’innovations, le projet va faciliter d’une part l’introduction d’une nouvelle technique de prise en charge qui est l’ablation thermique, d’autre part soutenir l’élaboration d’un modèle de financement viable pour le programme de prévention du cancer du col de l'utérus au Togo.  Le Ministère en charge de la santé, à travers Dr Bernard Douaguibe s’est à juste titre, réjoui de cette approche de plaidoyer en faveur de la lutte contre le cancer au Togo et a félicité l’ATBEF et ses partenaires pour leur engagement.

 

Principaux résultats de la phase I

 

Dans la mise en œuvre de la première phase du projet, 12 261 femmes ont été dépistées dont 2538 vivant avec le VIH; 361 cas de lésions précancéreuses ont été détectés dont 98 chez les femmes séropositives soit un taux de 3,7% ; 224 cas de ces lésions ont été traités avec 36 cas chez les femmes VIH+ ; 16 cas confirmés de cancer ont été trouvés et accompagnés.

 

Ces interventions ont permis à l’ATBEF et ses partenaires d’apporter leur pierre à la réduction de la mortalité des femmes causée par le cancer du col de l’utérus surtout au sein des femmes vivant avec le VIH/Sida au Togo. « C’est pour cette raison que le Japon compte sur cette structure afin d’améliorer les conditions de vie des femmes », a affirmé M. Ishida Tatsunori, chargé d'affaires du Japon du Togo qui a pris part à la cérémonie par visioconférence.



Hubert Logan

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Plantes médicinales locales contre la Covid-19

14 May 2020

Il existe des recettes maison qui contribuent à renforcer le système immunitaire. Santé-Education a toujours publié des articles qui recommandent des recettes, des astuces et pratiques

L’oignon contre l’asthme bronchique et les affections respiratoires

25 Mar 2020

Toutes les infections des voies respiratoires, de la sinusite à la bronchite et la pneumonie, s’améliorent grâce à la consommation d’oignon. Les effets bénéfiques de l'oignon...

Projet ma santé, mon école, un enjeu collectif au Togo: 18 enseignants primés « ambassadeurs de la non-violence »

25 Nov 2020

La 1ère édition de la journée de célébration des enseignants ambassadeurs de la non-violence s’est tenue le mercredi 25 novembre à Lomé. L’événement, initié par l’ONG La Chaine de l’Espoir (LCDE)

La réflexologie pour renforcer le système immunitaire

14 Nov 2020

Un atelier de travail des réflexologues a été animé à Lomé le 14 novembre dernier. C’est une initiative de l’Association des praticiens de la Réflexologie du Togo (APRT).