Journée mondiale du Sida 2023 : Susciter l’adhésion communautaire en faveur de la lutte contre le VIH

Journée mondiale du Sida 2023 : Susciter l’adhésion communautaire en faveur de la lutte contre le VIH
Extrait de l'article: Chaque 01 décembre, le monde entier célèbre la Journée mondiale du Sida (JMS). Cette année 2023, cette célébration est axée autour du thème : « Confier le leadership aux communautés ». Le Togo, commémore cette journée sous la bannière de ce thème mon

Chaque 01 décembre, le monde entier célèbre la Journée mondiale du Sida (JMS). Cette année 2023, cette célébration est axée autour du thème : « Confier le leadership aux communautés ». Le Togo, commémore cette journée sous la bannière de ce thème mondial qui constitue un message fort dans l’optique de conjuguer les efforts afin de mettre fin au sida d’ici 2030. Il s’agit de susciter l’adhésion ou de libérer tout le potentiel du leadership communautaire en faveur de la lutte contre le VIH sida au Togo. Les activités inscrites à l’agenda 2023 ont été dévoilées le mardi 28 novembre 2023 par Pr Vincent Pitché, Coordonnateur National du Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (SP/CNLS-IST). C’était au cours d’une conférence de presse tenue à Lomé. La rencontre a vu la présence du Dr Eric Verschueren, Directeur pays de ONUSIDA, Pr Anoumou Dagnra Coordonnateur national du PNLS-IST, et du Président de la plateforme nationale des OSC/VIH, Simplice Anato.

Le thème de la JMS 2023 « Confier le leadership aux communautés » est un appel à l’appropriation de la lutte contre le VIH par la communauté afin de mettre en place des systèmes durables et efficaces. Le changement ne dépendant pas d’un moment, mais d’un mouvement conjugué qui doit s’inscrire dans le temps. Ce thème indexe non seulement les organisations communautaires de personnes vivant avec le VIH, exposées au risque ou touchées par le virus que sont en première ligne, mais aussi la société civile, les décideurs à tous les niveaux de la vie sociale.

« Ce thème consiste à mettre en valeur les communautés notamment la société civile dans sa diversité quelle que soit les communautés au niveau des villages, des religieux et de la société civile du côté organisationnel. Depuis des années la société civile a joué un très grand rôle c’est pour cela qu’au niveau international, il était important qu’on les mette en valeur et qu’on réaffirme leur place centrale dans la lutte contre le VIH pour que d’ici 2030 qu’on mette fin au Sida », a expliqué Prof Vincent Pitché, Coordonnateur national du SP/CNLS-IST.

Les principales activités prévues dans le cadre de cette célébration sont en autres le lancement par les acteurs communautaires au niveau décentralisé à Tchamba, une semaine nationale de dépistage, des sensibilisations sur le terrain dans toutes les régions sanitaires avec la promotion de bonnes pratiques notamment la prévention mais aussi de la distribution des préservatifs pour prévenir les jeunes contre les infections. Il y aura également des campagnes médiatiques et sur des réseaux sociaux à l’endroit des jeunes. Ces activités, concentrées au niveau communautaire à Tchamba (dans la région centrale), auront des ramifications dans tout le pays.

Rôle des communautés

Les rôles de leadership des communautés doivent être au cœur de tous les plans et programmes de lutte contre le VIH, ainsi que dans leur rédaction, leur budgétisation, leur mise en œuvre, leur suivi et leur analyse.


Les communautés jouent un rôle essentiel dans la mise en relation des personnes avec les services de lutte contre le VIH et en mettant en contact les populations clés les plus touchées par le VIH avec des services de santé, de services de lutte contre le VIH et de service de soutien.  L’innovation et la détermination des communautés améliorent l’accès et la qualité des services. Il urge de soutenir pleinement le travail des communautés et éliminer les obstacles qui se dressent sur leur chemin. « Le sous-financement des initiatives communautaires signifie que bon nombre d’entre elles ont du mal à poursuivre leurs activités ou sont empêchées de prendre de l’ampleur. Il y a eu un recul sans précédent dans les engagements financiers envers les organismes communautaires, et cela coûte des vies. La répression de la société civile et des droits de l’homme des personnes issues de communautés marginalisées entrave les progrès des services de prévention et de traitement du VIH, mettant en péril la lutte contre le sida. Les lois et les politiques préjudiciables à l’égard des personnes issues de ces populations à risque de contracter le VIH menacent la vie des activités communautaires qui tentent de leur fournir des services de lutte contre le VIH », a souligné Dr Eric Verschueren.

Le choix de confier une partie de la gestion du secteur santé au secteur communautaire permettra certainement les années à venir de combler les gaps à travers l’augmentation du financement intérieur de la riposte au sida, la sensibilisation accrue concernant l’impact du VIH sur la vie des personnes, l’éradication des stigmatisations et discriminations, mais aussi l’amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH.

Le Togo s’est inscrit déjà dans cette dynamique dans son plan stratégique nationale 2023-2026 de lutte contre le sida. L’impact 3 dudit document invite à créer un « environnement social, politique et juridique » qui soit « favorable à l’accès et à l’utilisation continue des services VIH pour les populations clés et les PVVIH ». Cette disposition s’aligne sur les priorités nationales contenues dans le Plan National du Développement (PND) dont l’Axe 3 vise à ‘’Consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion’’.

Au Togo, les activités réalisées au cours de la deuxième année de mise en œuvre du PSN 2021-2025 ont permis d’avoir une prévalence du VIH à 1,7% soit 110 000 personnes vivant avec le VIH et 355 802 personnes dépistées.

William O.

Auteur
sa
Rédacteur
Abel OZIH

Chaque 01 décembre, le monde entier célèbre la Journée mondiale du Sida (JMS). Cette année 2023, cette célébration est axée autour du thème : « Confier le leadership aux communautés ». Le Togo, commémore cette journée sous la bannière de ce thème mon

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER