Nous acceptons les paiements via

Projet Japanese Trust Fund (JTF) : Résultats satisfaisants

Projet Japanese Trust Fund (JTF) : Résultats satisfaisants
Extrait de l'article: L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) a mis en œuvre de juin 2020 à juin 2022 le projet « Mise à échelle du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus au Togo ». Ce projet d’une...

L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) a mis en œuvre de juin 2020 à juin 2022 le projet « Mise à échelle du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus au Togo ». Ce projet d’une valeur de 70 millions de FCFA soit 124 000 US Ṩ est financé par le Gouvernement japonais, Japanese Trust Fund (JTF). Au terme de la mise en œuvre du projet, des résultats significatifs ont été atteints permettant à l’ATBEF d’apporter sa pierre à la réduction de la mortalité maternelle au Togo. Ces résultats et perspectives du programme ainsi que les difficultés et leçons apprises ont été partagés aux différents acteurs et partenaires le jeudi 30 juin 2022.

Le cancer du col de l’utérus est le 2e cancer chez les femmes au Togo. Il cause 17,1% de décès. C’est donc pour réduire le taux de mortalité que l’ATBEF a mené un projet intitulé « Mise à échelle du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus au Togo ». Après deux ans d’exécution, les différentes parties partenaires ont procédé à la dissémination des résultats afin de mieux appréhender la contribution du projet et l’urgence de trouver les voies et moyens pour le pérenniser.

En termes de résultats, au moins 65 000 femmes touchées par les messages de prévention à travers les canaux de communication au cours de la période du projet. 24 966 femmes ont été dépistées dans 138 villages en campagne d’offre de services et en point de prestation fixes. 489 cas de lésions précancéreuses ont été enregistrées, ce qui représente 2% des femmes dépistées et 32 cas fortement suspects de cancer du côlon été aussi détectés.


Malgré des difficultés liées à la Covid-19 et à la prise en charge des cas de cancer suspects ou confirmés, l’on a constaté un réel besoin en matière de services de lutte contre le cancer du col ; surtout une simplicité de la prise charge par ablation thermique. L’engagement des partenaires et des médias a été aussi déterminant dans la lutte contre le cancer du col.

« Le cancer du col de l’utérus est un tueur silencieux et malheureusement au Togo, nous avons le manque d’informations sur ce mal. Avec ce projet, cela a permis de sensibiliser plus de 65000 femmes. Les objectifs ont été largement atteints en termes de sensibilisation de la population féminine, de dépistage et de prise en charge, de renforcement de capacités et de prestations médicaux au niveau des structures de l’ATBEF. En termes de plaidoyer, il reste encore à faire. Mais nous irons de façon progressive afin que la prise en charge du cancer du col soit vraiment une réalité au Togo, et que l’Etat puisse prendre en compte cette thématique dans la couverture santé universelle », a souligné Noelie Koevi-Koudam, Directrice Exécutive de l'ATBEF.

En 2020, l’Organisation de Coopération internationale de planification familiale au Japon a offert à l’ATBEF des centaines de ballots de friperies pour concourir à la réalisation du programme de planification familiale au profit des personnes vulnérables.

La cérémonie de clôture présidée par Medanou Bertin Gbobada Chargé d’Etude du Secrétariat Général du Ministère de la Santé de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, Représentant du Ministre, a vu l’intervention en ligne d’ Ikkatai Katsuya, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de japon au Togo.

William O.

Auteur
Rédacteur
Raymond DZAKPATA

L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) a mis en œuvre de juin 2020 à juin 2022 le projet « Mise à échelle du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus au Togo ». Ce projet d’une...

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER