Scanner à l’hôpital Besthesda d’Agou Nyogbo : plus de 400 patients bénéficiaires en 06 mois

Scanner à l’hôpital Besthesda d’Agou Nyogbo : plus de 400 patients bénéficiaires en 06 mois
Extrait de l'article: Les activités du scanner installé au service de radiologie de l’hôpital Besthesda d’Agou Nyogbo ont effectivement démarré le lundi 20 novembre 2023. Après 06 mois, le bilan est positif. Le scanner de 32 barrettes fait déjà grande satisfaction de la d

Les activités du scanner installé au service de radiologie de l’hôpital Besthesda d’Agou Nyogbo ont effectivement démarré le lundi 20 novembre 2023. Après 06 mois, le bilan est positif. Le scanner de 32 barrettes fait déjà grande satisfaction de la direction de l'hôpital et des populations.

La Sœur Honorine Fintakpa, Directrice du collège Jean Paul 2 à Atakpamé (ville située à 161 km de Lomé) accompagne depuis plusieurs semaines Folly, 19 ans, un jeune élève en deuxième année d'électricité. Celui-ci a été victime d’un traumatisme à la tête, suite à une chute à l’école. « Il ne parlait pas et nous pensions qu'il s'agissait uniquement de maux de tête. Mais les douleurs persistaient. Malgré mes inquiétudes, ses parents ont décidé de l'emmener au village, pensant qu'il guérirait naturellement. C'est alors que son état s'est détérioré. Nous avons réalisé trop tard qu'il avait subi un choc à la tête lors de sa chute ». Une prise en charge pluridisciplinaire sur le long terme a été adoptée pour que Folly retrouve l’équilibre mental et psychomoteur : « Nous avons commencé les soins au Ghana, puis nous les avons poursuivis au CHR Atakpamé, où un neurologue, un orthopédiste et un kinésithérapeute le suivaient. »


Folly, visage souriant, dans un fauteuil roulant, ayant du mal à s’exprimer, a été finalement conduit à l’hôpital Bethesda d’Agou Nyogbo pour un diagnostic du scanner. La sœur Honorine est très satisfaite du diagnostic.  D’après Yendoukoa Laré, le technicien du service de radiologie, Folly présente des troubles de l’équilibre ou de la coordination des mouvements, un état d’obnubilation, c’est-à-dire une altération du jugement et ralentissement des fonctions intellectuelles avec réponse lente ou absente aux questions puis des troubles de la mémoire. Des traitements spécifiques seront réalisés à afin qu’il retrouve son équilibre mental.

Population satisfaite

L’Hôpital Bethesda d’Agou Nyogbo s’engage à offrir des soins de qualité et à rester à la pointe de la technologie médicale pour répondre aux besoins croissants de la communauté. Le scanner est un soulagement pour de nombreux patients. Les patients sont satisfaits, reconnait Dr Etiam Koffi Sowu, Directeur de l’hôpital Bethesda.   « Nous sommes convaincus que la population est satisfaite. Depuis l'arrivée du scanner, les patients sont rassurés de pouvoir passer des examens dans leur région. Le scanner est arrivé à point nommé pour répondre à leurs besoins de prise en charge médicale. Les avantages sont nombreux, surtout sur le plan financier et de la proximité.  De nombreuses personnes sont soulagées par la disponibilité 24h/24 du scanner », souligne-t-il.

Bilan positif

De novembre 2023 avril 2024, le bilan est positif, estime Yendoukoa Laré, Technicien Supérieur de Radiologie et Imagerie médicale de l’hôpital Bethesda d’Agou-Nyogbo. C’est ce que réitère aussi Dr Etiam Koffi Sowu. « Le bilan est forcément positif puisque notre scanner est le seul dans la région des Plateaux. Avant son installation, il était difficile pour les patients de se rendre jusqu'à Lomé pour passer un examen. Aujourd'hui, les hôpitaux de la région bénéficient de cet équipement qui améliore considérablement la prise en charge des patients. Les résultats des examens sont rapides, et les prises en charge sont adéquates. Nous sommes très satisfaits des résultats obtenus », se réjouit le directeur de l’hôpital Bethesda. L’hôpital a enregistré 404 patients pour différents examens entre autres scanners cérébraux, thoraciques.

Renforcer les diagnostics

Le scanner a permis de détecter différentes maladies ou anomalies. « Concernant les maladies, de nombreux patients ayant subi un AVC ont bénéficié rapidement du scanner. Ce qui a permis une prise en charge efficace. Des personnes victimes de traumatismes crâniens, fracture, contusion, blessure ont été aussi diagnostiquées. L'arrivée de l'injecteur automatique nous a permis de réaliser des examens avec injection, ce qui n'était pas possible auparavant dans la région des Plateaux. Cette avancée est très utile pour nos examens scanner », souligne Yendoukoa Laré.

Défis à relever

Malgré le nombre de cas enregistrés durant ces 06 mois, le service de radiologie est confronté à certains défis. « Actuellement, je suis le seul technicien, mais avec l'affluence, il est nécessaire d'augmenter notre effectif pour garantir une efficacité optimale », fait savoir Yendoukoa Laré.

« Nous sommes ouverts 7j/7 et 24h/24 pour répondre à la demande croissante. Malgré quelques retards dus à l'affluence ou à la disponibilité des techniciens, nous nous efforçons de satisfaire tous nos patients. Nous espérons également pouvoir installer une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) à l'hôpital pour compléter nos services », réitère Dr Etiam Sowu.

L’opérationnalisation de ce scanner constitue un ouf de soulagement pour les populations et patients potentiels, lorsqu’on considère sa rareté dans les structures sanitaires du Togo, les problèmes qui entourent son fonctionnement, mais également la cherté du service.

William O. & Nelly BELLAHCENE (Stagiaire)

Auteur
sa
Rédacteur
Abel OZIH

Les activités du scanner installé au service de radiologie de l’hôpital Besthesda d’Agou Nyogbo ont effectivement démarré le lundi 20 novembre 2023. Après 06 mois, le bilan est positif. Le scanner de 32 barrettes fait déjà grande satisfaction de la d

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER